Que faire en cas de tendinite: conseils pour diminuer vos douleurs!

Comment soigner et guérir d'une tendinite?

Les causes d'une douleur tendineuse

La tendinite ou plutôt tendinopathie est une douleur sur un tendon. On va déjà distinguer deux phases:

  • la phase inflammatoire qui dure 4 à 8 semaines
  • la phase d'adhérences qui apparaît après cette phase inflammatoire

Il est très important de faire la distinction entre les deux car on va appliquer deux stratégies thérapeutiques différentes!

Alors cette douleur tendineuse apparaît suite à quoi? Le plus souvent, elle est consécutive à des gestes répétés (chez les sportifs qui effectuent toujours les mêmes gestes comme le lanceur de javelot ou le joueur de tennis, mais aussi chez les travailleurs manuels comme les coiffeuses ou les massothérapeutes qui vont avoir des douleurs tendineuses à force d'effectuer toujours les mêmes gestes plusieurs heures par jour, tous les jours).

Les bons gestes à adopter

Je suis sportif, je m'entraîne pour une compétition importante, mon coach me fait répéter toujours les mêmes gestes, j'ai mal au tendon d'Achille, que dois-je faire? La première chose à faire est d'arrêter l'entrainement, je mets de la glace dessus (cold-pack ou bombe de froid en préventif pour diminuer la douleur et l'inflammation locale) et je vais voir mon médecin, mon physiothérapeute ou mon ostéopathe. On va tester le tendon, je vais appuyer sur des endroits précis (souvent la douleur est présente au niveau de la jonction entre le tendon et le corps du muscle, mais elle peut être aussi présente entre l'os et le tendon). Si ça vous fait une douleur importante, ce n'est pas bon signe! Je vais ensuite étirer le muscle et vous demander une contraction de ce muscle tout en opposant une résistance. Si à nouveau, vous avez mal, stop, repos quelques jours, rééducation et on verra comment ça évolue pour reprendre dans de bonnes conditions votre sport.

Alors, vous avez dû voir comme moi apparaître ces sportifs qui ont des bandes de couleur rose, rouge ou bleue autour du genou, de la cheville, d'une épaule ou dans le dos! Cela s'appelle du taping: l'un des intérêts est d'améliorer la circulation lymphatique et donc d'améliorer le drainage du tendon. Pour les douleurs tendineuses, il va être très intéressant d'utiliser du taping. L'effet antalgique est très efficace et le sportif peut le garder 3 à 5 jours. Il peut donc continuer son activité sportive sans risquer de trop tirer sur le tendon.

Si la douleur est trop intense, qu'il y a un oedème local au niveau du tendon et que la peau est rouge, alors c'est glace et repos forcé. Je sais que la plupart des sportifs n'arrive pas à s'arrêter (j'en fais d'ailleurs partie!), mais il le faut, sinon vous augmenterez le douleur et le temps de rééducation... Alors soyez (soyons) raisonnables!

Comment soulager la douleur tendineuse?

On a vu qu'il était important de savoir de quand datent les premiers signes de tendinopathie. Résumons:

 

-si la douleur est récente (moins de 8 semaines): tout traitement anti-inflammatoire va être intéressant pour le patient (en faisant un prélèvement de cellules, on noterait la présence de cellules inflammatoires). Le médecin vous prescrira souvent des médicaments, vous pourrez aller chez le physiothérapeute qui réalisera des techniques à visée anti-inflammatoires (massage décontracturant du corps musculaire, ultrasons, cryothérapie, appareils anti-douleurs dits TENS, étirements doux, etc...), vous porterez souvent une attelle...tout cela va avoir un effet antalgique chez les patients.

 

-si par contre, la douleur date d'il y a plus de 8 semaines: on sait que les cellules inflammatoires ne sont plus présentes dans le tendon. Pourtant, la douleur est là! Alors que se passe-t-il? En fait, le tendon inflammatoire a eu des fibres qui se sont lésées, ces lésions ont cicatrisé et ce sont ces cicatrices qui sont maintenant adhérentes. Ce sont ces adhérences qui vous font mal quand vous voulez reprendre le sport ou votre activité professionnelle.

 

 

Alors que pouvez-vous faire?

  • si la douleur est récente (moins de 8 semaines): vous mettez de la glace 3 fois par jour pendant 15-20 minutes, vous pouvez mettre une attelle pour soulager l'articulation, vous allez chez le physiothérapeute pour débuter la rééducation et surtout vous arrêtez le sport (enfin soyons plus précis, vous arrêtez le geste à l'origine de l'inflammation du tendon! Si vous avez mal au coude, continuez à faire travailler les jambes par exemple),
  • si la douleur est plus ancienne: la glace n'aura que peu d'intérêt, les médicaments anti-inflammatoires non plus, vous pourrez reprendre le sport avec précaution et il vous faudra écouter votre physiothérapeute ou votre ostéopathe pour les étirements. On vous montrera des étirements spécifiques pour aller "casser" ces adhérences tendineuses. A vous de jouer pour reprendre le sport à votre niveau le plus tôt possible, et sans douleur!

Ce que l'ostéopathe va vous apporter

En ostéopathie, on va aller chercher ce qui peut solliciter de façon importante le tendon: ça peut être un os qui ne bouge pas de façon physiologique, une racine nerveuse qui alimente ce tendon qui est comprimée, une vertèbre bloquée et qui va donc irriter la racine nerveuse du tendon douloureux, un viscère qui est bloqué, etc... Bref, on va TOUT regarder et chercher ce qui ne bouge pas de manière physiologique.

Je vais ensuite travailler de manière spécifique ce tendon, son aponévrose (c'est l'enveloppe autour) et la jonction entre le tendon et le muscle. Certains tendons passent dans des gouttières anatomiques osseuses palpables donc je peux travailler le passage du tendon dans la gouttière. Tout cela se travaille en ostéopathie précisément. Il faut aussi savoir qu'il y a des connexions neurologiques entre la peau, les tendons et les viscères: on va donc travailler la peau afin d'agir de façon indirecte sur le tendon et le viscère. Je rappelle qu'en ostéopathie travailler la mobilité d'un viscère pour avoir un relâchement sur une zone précise est "commun" (travailler le foie pour diminuer les douleurs de l'épaule droite par exemple). Vous vous demandez comment en travaillant le foie, on peut avoir une diminution des douleurs d'épaule? Une seule réponse: les liens anatomiques (mais nous verrons cela une autre fois)!

Encore une fois, j'utilise des techniques douces dites fonctionnelles pour débloquer les articulations, les viscères, les racines nerveuses... Alors n'ayez crainte, les cervicales ne craqueront pas, les vertèbres lombaires non plus. Il y a beaucoup de techniques ostéopathiques douces et dans toutes les formations post-graduées que j'ai faites, j'ai appris à être précis dans les techniques ostéopathiques!

Vous aimerez peut-être aussi:

http://www.benjamin-trussart-osteopathe.com/sportifs/

Quand consulter un ostéopathe pour une tendinite?

Une seule réponse: plus tôt vous consultez, plus vite cette douleur va passer! Oui, je sais réponse trop facile de ma part, j'avoue^^. Mais prenons l'exemple d'un patient s'étant levé le matin même avec un lumbago, si je vois ce patient dans la journée, en une ou deux séances, son problème lombaire sera réglé. Si par contre, ce patient a mal au dos depuis des semaines, il a attendu des jours ou des semaines se disant que "ça allait passer tout seul". Pas de chance, ça ne passe pas! Il a depuis énormément compensé et son problème au départ seulement lombaire, s'est transformé en douleur sciatique avec une irradiation dans la jambe. Je suis prêt à parier que je vais passer quelques séances de plus à régler son problème lombaire, à lui redonner de la mobilité et à faire disparaître ses douleurs. La plupart du temps, on règle le problème, mais ça prend plus de temps... C'est le même principe pour les tendinites. Alors, n'attendez pas!

Ce dont vous entendrez parler

Les ondes de chocs, vous en entendrez parler. Les ondes de chocs sont utilisées en général pour aller "casser" les calcifications tendineuses. Vous savez, les calcifications, ce sont des dépôts blancs plus ou moins épais, que l'on voit à la radio sur le trajet du tendon. Les ondes de chocs peuvent vous être proposées pour aller réduire ou faire disparaître ces calcifications. Souvent utilisées dans les grosses calcifications, donc chez une petite partie de la population souffrant de tendinopathies.

Voilà, vous savez tout! Maintenant, dites moi en commentaires si vous avez déjà eu une tendinite, ou peut-être plusieurs? Toujours au même endroit, à plusieurs endroits du corps? Comment l'avez-vous soignée? Qu'est-ce qui vous a fait du bien?

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Cliquet (jeudi, 25 août 2016 12:27)

    Bonjour,

    que conseillez-vous quand les patients sont sujet aux SDRC, chez qui la mobilisation est interdite sous peine de déclencher un SDRC

  • #2

    Benjamin Trussart Ostéopathe D.O (vendredi, 26 août 2016 19:22)

    Bonjour,

    alors chez ces clients-là, on sait que la rééducation va durer très souvent des mois. Il va falloir travailler avant tout en infra-douloureux sous peine d'augmenter la douleur et de d'augmenter le délai de récupération.
    Il existe des techniques ostéopathiques dites "harmoniques" qui se font en infra-douloureux. On mobilise l'épaule par exemple très légèrement en faisant des petites rotations , des petits mouvements de balanciers d'avant en arrière,etc... On va quand même mobiliser l'épaule, même avec une algoneurodystrophie, mais on le fait doucement, très doucement. Les séances sont courtes, et à côté de cela , ces patients font souvent de la rééducation (2 à 5 séances par semaine), de la piscine (mouvements doux dans l'eau sans déclencher de douleurs), des étirements a minima chez eux le soir, etc...
    Les courants antalgiques de type TENS sont aussi utilisés et bien évidemment les médicaments antalgiques.
    La rééducation est très longue, mais ils doivent aller voir un ostéopathe (je ne dis pas un an d'ostéopathie, mais une ou deux fois par mois), un physiothérapeute ou kinésithérapeute (2 à 5 fois par semaine) et faire des exercices doux d'étirements à la maison. Voilà, vous savez tout :)